Aberrations chromatiques

par Pierre P. Langevin, photographe, Québec

Voici une autre raison d’utiliser le format « raw » et de toujours « développer » ses photographies avant de les imprimer ou les publier sur internet.  Même avec un appareil de qualité, vous n’êtes pas à l’abri de distortions, et dans le cas qui nous occupe, d’aberration chromatique. La photographie étudiée ici a été prise avec  Nikon D7200 et un objectif zoom 18-140 très populaire, dans des conditions d’éclairage normales, sans extrêmes.  Un flash en « fill-in » a été utilisé, mais il n’a servi qu’à atténuer les ombres.  Il avait été programmé à -1 stop, en mode iTTL (donc, la caméra en mode P, le flash SB900 en iTTL, avec une correction de -1).

Les aberrations chromatiques apparaissent comme l’ajout d’une frange colorée à droite et à gauche d’un élément contrastant, souvent clair ou blanc.  Ils sont causés par la la réfraction de la lumière dans les lentilles utilisées dans les objectifs.  Même les objectifs de grand prix et de haute qualité peuvent causer de l’aberration chromatique.  Un verre qui n’est pas plat (donc une lentille) réfracte (courbe) la lumière.  L’exemple bien connu est celui du baton dans l’eau, qui apparait « cassé ».  Cette réfractation est différente selon la longueur d’onde (la couleur), c’est un peu comme si le focus n’était pas le même à toutes les couleurs.  Plus la lentille est courbée (un très grand angle par exemple), plus l’effet est accentué.  Les fabricants d’objectifs utilisent « plusieurs » lentilles, avec des réfractions différentes et complémentaires afin de réduire l’aberration chromatique.  Ainsi, un objectif comportant un grand nombre de lentilles, aura généralement beaucoup moins d’aberration chromatique qu’un appareil simple (point and shoot) avec un objectif composé de 2 ou 3 lentilles.

Le logiciel Adobe Lightroom, particulièrement sur un négatif RAW est excellent pour réduire, voire éliminer les aberrations chromatiques. Il faut cliquer le bouton « aberration chromatique », lequel n’est pas coché par défaut.  Ce bouton se trouve dans le module développement, à l’onglet « Corrections de l’objectif ».  Ici, Lightroom CC est utilisé, mais c’est valide dans toutes les versions.

ab_ch_1

J’ai choisi une photographie qui n’a pas de problème à première vue.  Une vue rapprochée démontre qu’elle souffre pourtant d’un assez grave problème d’aberrations chromatiques.
Voici la photo dans son ensemble, une fois recadrée telle que je la désire. L’aberration chromatique n’est pas corrigée.

ab_ch_2

Regardez bien autour du chapeau de la dame la plus à droite…
Et si on y regarde de près, il y en a un peu partout…

Voici, dans lightroom en mode comparaison, le « avant » et « après » la correction.

ab_ch_31k

Et voilà une photographie corrigée simplement ou l’aberration chromatique a été éliminée d’un simple clic.

EXIF: 160803-185418-03998.NEF
Nikon D7200, 6000×4000, recadrée 5000×4000 (pour 8×10)
Copyright Pierre P. Langevin, 2016
1/60 à f /5.6, ISO 200, Flash: déclenché (SB900)
140mm (Nikon 18-140 ED, f/3.5-5.6)

 

 

Content Protection by DMCA.com